Page d'accueil ÉCOUTE la TERRE

Crop circles : le défi à la science
(par Daniel Harran)

Crop circles : le défi à la science

Crop circles : le défi à la science

une nouvelle approche... de nouvelles réponses

(par Daniel Harran)

238 pages
Plus de 150 photographies en couleur

Parution en Septembre 2010

Prix : 24 €

Disponibilité : en stock

Quatrième page de couverture

Quatrième page de couverture

Tous les ans, en Angleterre mais aussi dans un grand nombre de pays, les hommes sont interpelés par des figures géométriques qui apparaissent de façon mystérieuse dans des champs de céréales, sans que les cultures soient endommagées.

Quelques-uns de ces dessins sont créés par l'homme et sont donc sans intérêt. Mais si les nombreuses analyses scientifiques menées depuis plus de vingt ans dans les formations authentiques ont conduit à des conclusions très significatives, elles n'ont cependant pas permis d'élucider la nature du phénomène.

La très grande variété des motifs dessinés, les connaissances mathématiques et physiques qui y sont manifestées, la maîtrise étonnante des techniques mises en œuvre, les conditions dans lesquelles ils sont créés... tout cela conduit l'observateur objectif à comprendre que les crop circles sont réalisés par des êtres intelligents immatériels, qui révèlent ainsi leur présence parmi nous.

La compréhension de ce phénomène fait appel à des champs de connaissances ignorés par la science officielle. En effet, et les hommes de l'Antiquité le savaient bien, notre monde n'est pas seulement matériel, notre planète est habitée par des êtres spirituels, invisibles à nos yeux, sans lesquels la vie n'existerait pas.

Les crop circles sont le langage de la Nature, qui s'exprime ainsi grâce à des êtres élémentaires attachés à la Terre, pour inviter l'homme à élargir sa conscience.

Dans un nombre très limité de cas, les motifs représentent un message codé intelligible qui n'est pas de nature géométrique. Ils doivent être attribués à une autre catégorie d'êtres, probablement d'origine extérieure à la Terre.

L'approche résolument nouvelle développée dans cet ouvrage permet de proposer des réponses cohérentes aux questions suivantes :

Sommaire

Introduction

1 - Un exemple réel et significatif

2 - Un défi à la science

I - Un phénomène insolite

I-1 Stupéfaction

I-2 L'évidence

I-3 Un défi à ma raison

II - Présentation du phénomène des agroglyphes

II-1 Un phénomène très ancien

II-2 Un phénomène mondial, mais une région « privilégiée » en Angleterre

II-3 Des supports très variés

II-4 Une évolution remarquable des motifs représentés

III - Les agroglyphes authentiques ne peuvent pas être faits par l'homme

III-1 Témoignages oculaires directs

III-2 Témoignages oculaires indirects

III-3 Analyses scientifiques

III-4 Indices significatifs sur le terrain

III-5 Conclusion

IV - Les auteurs des agroglyphes sont des êtres intelligents

IV-1 Des connaissances mathématiques et physiques cachées

IV-2 Des connaissances astronomiques

IV-3 Des connaissances historiques

IV-4 Conclusion

V - Deux agroglyphes uniques en leur genre

V-1 Deux exceptions

V-2 L'agroglyphe double de Chibolton (2001)

V-3 L'agroglyphe de Crabwood (2002)

V-4 Les auteurs des deux glyphes de Chibolton et de Crabwood

V-5 Témoignages

V-6 Une révélation de portée immense

VI - L'origine des agroglyphes (de type géométrique)

VI-1 Rappel de connaissances anciennes

VI-2 La hiérarchie des êtres spirituels sur Terre

VI-3 L'hypothèse des êtres de la nature

VI-4 La hiérarchie des êtres élémentaires

VI-5 Des êtres spirituels peuvent-ils se manifester dans la matière ?

VI-6 Conclusion

VII - Le sens des agroglyphes de type géométrique

VII-1 Sens premier : « Nous existons ! »

VII-2 Deuxième sens : « Respectez la nature ! »

VII-3 La localisation privilégiée des agroglyphes en Angleterre

VII-4 Troisième sens en Angleterre : « rappelez-vous l'Atlantide »

VII-5 Conclusion

VIII - Phénomènes lumineux mystérieux

VIII-1 Les « boules lumineuses » parfois associées aux agroglyphes

VIII-2 Les photos-surprises associées aux agroglyphes

VIII-3 Autres photos-surprises

Conclusion générale

Annexe I - Sur la nature du phénomène lumineux des « orbs »

AI-1 Caractéristiques

AI-2 Une figure de diffraction optique - rappel de la loi classique

AI-3 Diffraction défocalisée

AI-4 Sur la nature des objets diffractants

AI-5 Conclusion

Annexe II - Carte de Piri Reis - l'Atlantide

Annexe III - Des fées et des gnomes

AIII-1 « Les fées sont parmi nous »

AIII-2 Rencontre avec un petit être de la forêt

AIII-3 Rencontre avec un gnome

AIII-4 Rencontre avec un pégase

Références bibliographiques

A propos de l'auteur et de l'association

Introduction

Les crop circles sont encore aujourd'hui un phénomène plein de mystère. Le nom français : agroglyphes, nous indique que ce sont des sculptures dans des champs, des champs de céréales le plus souvent, créées on ne sait par qui ni pourquoi ni comment. Les céréales sont simplement couchées au sol de façon à dessiner des motifs géométriques variés, sans être endommagées, leur croissance étant parfaitement respectée. C'est un phénomène très ancien - les premiers témoignages datent de plusieurs siècles - mais c'est en même temps un phénomène de notre époque, car ces réalisations se sont multipliées depuis une trentaine d'années, depuis le début des années 1980. C'est aussi un phénomène universel dans le monde, puisque observé sur les cinq continents dans plus de quatre-vingt pays.

Morgan's Hill - 2 août 2009
Photo © Lucy Pringle

Tous les ans, plus de deux cents agroglyphes sont signalés de par le monde, et ces réalisations concrètes peuvent être vues par tout le monde. En pratique, le nombre limité d'agroglyphes qui apparaissent ici ou là dans chaque pays (quelques unités par an en moyenne), ne permet pas qu'un grand nombre de personnes puissent les observer directement. En conséquence, peu nombreux sont les hommes qui ont une connaissance sérieuse de ce phénomène, et celui-ci souffre de beaucoup de confusion et de désinformation.

Un pays se distingue entre tous : tous les ans un tiers environ des formations signalées dans le monde le sont en Angleterre, dans une région très limitée du sud-ouest de ce pays. C'est depuis quelques années autour du site mégalithique d'Avebury, et à moins de 15 km de distance le plus souvent, que de l'ordre de 70 à 80 crop circles apparaissent chaque année, la densité de ces formations est donc là exceptionnellement élevée. Il suffit pour une personne intéressée de passer quelques jours dans cette région en été, pour être assurée de pouvoir en visiter librement plusieurs dizaines. Si bien que tous les étés des gens viennent là du monde entier pour observer de leurs yeux ce phénomène mystérieux qui interpelle les hommes.

1 - Un exemple réel et significatif

East Field, Alton Priors. Formation apparue le 27 juillet 2008 à l'insu de plusieurs équipes de veilleurs.
Photo © Lucy Pringle

Imaginez que, dans l'espoir d'assister vous-même à la réalisation d'un agroglyphe et peut-être surprendre les auteurs en train de le dessiner, vous avez décidé de vous poster avec des amis, par une belle nuit d'été, sur la colline de Milk Hill en Angleterre, pour veiller toute la nuit. La probabilité d'apparition étant là la plus grande au monde, d'autres équipes de passionnés sont présentes sur cette colline, certains étant équipés avec du matériel sophistiqué de prise de vue de nuit. A la fin de la nuit vous n'aurez rien vu, car toutes les veilles qui se sont ainsi multipliées depuis plus de vingt ans se sont toujours soldées par un échec ! Mais... vous serez peut-être tout surpris de découvrir pourtant au lever du jour un nouveau et magnifique crop circle formé devant vous au pied de la colline !

Ce type de scène, qui se répète un grand nombre de fois tous les ans, est très significatif. Il impose de reconnaître d'abord, pour ceux qui en douteraient encore, que les agroglyphes formés dans ces conditions ne peuvent pas avoir été faits par l'homme, ni par aucun engin qui serait commandé par l'homme. Cet exemple montre aussi que les auteurs, quels qu'ils soient, cherchent à interpeller les hommes, mais ici comme dans tous les autres cas ils nous sont toujours invisibles et leur mode opératoire nous est toujours aussi mystérieux.

Qui sont ces êtres qui nous interpellent ainsi un peu partout dans le monde ? Pourquoi se manifestent-ils ainsi à nous ? Quel est le sens de ces signes qui autrefois étaient simplement circulaires mais évoluent maintenant en complexité d'année en année ?

2 - Un défi à la science !

Milk Hill - Formation réalisée en deux fois, les 21 et 23 juin 2009 (complétée encore le 30 juin).
Photo © Lucy Pringle

La science se trouve impuissante à répondre à ces questions et à expliquer la nature de ce phénomène, même si de nombreuses analyses scientifiques ont permis des avancées significatives pour en cerner quelques paramètres. Ces réalisations sont un défi à notre raison, un défi à la science. Dans notre monde technologique où l'homme conquiert aujourd'hui l'espace interplanétaire en même temps qu'il développe les nanotechnologies, aucune réponse satisfaisante n'a pu être apportée à ce jour. Et les auteurs des crop circles se font tous les ans plus insistants, en étalant sous nos yeux incrédules des dessins toujours plus spectaculaires, comme pour attirer davantage notre attention.

Si les nombreuses recherches effectuées depuis plus de trente ans se sont révélées incapables de répondre aux questions « qui ? », « pourquoi ? », « comment ? », peut-être est-il nécessaire de changer radicalement notre façon de penser ? Un changement de paradigme est-il devenu nécessaire ? Si la science est incompétente pour répondre à ces questions essentielles, peut-être faut-il aller chercher les réponses ailleurs et se tourner vers d'autres champs de connaissances ignorés par la science ?

C'est dans cet esprit que je me suis efforcé d'aborder l'étude des agroglyphes, en m'efforçant cependant de mettre en œuvre une démarche rigoureuse qui est le propre d'une véritable recherche scientifique, mais sans me limiter aux analyses et aux connaissances de la science d'aujourd'hui. C'est donc une approche résolument nouvelle que je propose dans cet ouvrage. J'ajoute enfin que ma démarche a consisté à privilégier complètement une recherche personnelle, en m'appuyant sur des connaissances écrites parfois peu connues, mais sans me laisser influencer par les discours d'esprits soi-disant ascensionnés dont la véritable identité nous est forcément inconnue, et qui transmettent via des « canalisations » des informations contradictoires mais qui circulent abondamment dans les media spécialisés.

Acheter le livre

Vous pouvez commander le livre directement auprès d'Écoute la Terre
(vous apportez ainsi votre soutien à l'association, et nous vous en remercions) :

Vous pouvez également commander le livre dans les grandes librairies
(cliquez sur le logo de la boutique pour accéder directement à la page du livre) :

© 2010-2017 - Écoute la Terre