Page d'accueil ÉCOUTE la TERRE

Crop circles :
les réponses à toutes vos questions
(par Daniel Harran)

Crop circles :<br />les réponses à toutes vos questions

Crop circles :
les réponses à toutes vos questions

(par Daniel Harran)

136 pages

Parution en Septembre 2015

Prix : 9,90 €

Disponibilité : en stock

Quatrième page de couverture

Quatrième page de couverture

Une étude basée sur des connaissances méconnues !

Une démarche rationnelle !

L'énigme des crop circles enfin résolue !

Ce livre, présenté sous forme d'une suite de 40 questions-réponses, est organisé comme une enquête. Partant des diverses observations du phénomène des crop circles, en passant par les questions qui en découlent directement, il aboutit aux réponses aux questions suivantes :

C'est parce que les sciences modernes ne sont donc pas adaptées à l'étude d'un tel phénomène qu'il est considéré encore aujourd'hui comme mystérieux. Pour découvrir sa nature réelle et élucider ce mystère, il était nécessaire de rechercher d'autres sources de connaissances.

Les réponses obtenues sont de nature à transformer très profondément la vision des hommes sur le monde qui les entoure.

Liste des questions abordées

1)Les crop circles, qu'est-ce que c'est ?

2)Où les observe-t-on ?

3)Les dessins sont-ils toujours des cercles ?

4)Sont-ils toujours réalisés dans des champs de blé ?

5)Apparaissent-ils seulement en été ?

6)Sont-ils toujours réalisés de nuit ?

7)Depuis quand ce phénomène est-il observé ?

8)Quelle est l'attitude des pouvoirs publics ?

9)Des analyses scientifiques ont-elles été réalisées ?

10)Quelle est l'hypothèse habituellement envisagée pour en expliquer l'origine ?

11)Pourquoi dit-on parfois que les agroglyphes sont créés par des hommes ?

12)Existe-t-il des preuves formelles de l'origine non-humaine de certains au moins des agroglyphes ?

13)Quels sont les résultats des surveillances nocturnes aux endroits « stratégiques » ?

14)Pourquoi l'hypothèse extraterrestre n'est-elle pas satisfaisante ?

15)Des hommes ont-ils pu assister à la réalisation d'un agroglyphe ?

16)Que nous apprennent les témoins de la réalisation d'un agroglyphe ?

17)Quels types de connaissances sont contenus dans les agroglyphes ?

18)Qu'en est-il des boules de lumière parfois associées aux agroglyphes ?

19)Peut-on dresser un « portrait-robot » des auteurs des agroglyphes ?

20)Pourquoi les sciences modernes ne peuvent-elles pas résoudre l'énigme des agroglyphes ?

21)Existe-t-il d'autres sources de connaissances que les sciences modernes ?

22)Comment la science spirituelle décrit-elle les êtres de la nature ?

23)Quels arguments peuvent confirmer la réalité des êtres de la nature ?

24)Existe-t-il une preuve formelle que des êtres de la nature peuvent créer des agroglyphes ?

25)Les messages codés contenus dans certains agroglyphes peuvent-ils valider l'hypothèse des êtres de la nature ?

26)L'hypothèse des êtres de la nature peut-elle expliquer les échecs de toutes les veilles nocturnes ?

27)Que signifient les motifs de têtes d'extraterrestres contenus dans quelques agroglyphes ?

28)L‘hypothèse des êtres de la nature peut-elle expliquer les « boules lumineuses » ?

29)D'autres interprétations sont-elles possibles ?

30)Que disent les philosophes spirituels sur ces figures géométriques ?

31)Une investigation spirituelle a-t-elle été menée ?

32)Quel sens peut-on donner aux agroglyphes ?

33)Que signifient les « chevaux blancs » du Wiltshire ?

34)Quel est le peuple ancien qui a laissé son empreinte dans le Wiltshire ?

35)Pourquoi les agroglyphes du Wiltshire sont-ils aussi des messages d'alerte ?

36)Pourquoi les agroglyphes apparaissent-ils en plus grand nombre dans le Wiltshire ?

37)Pourquoi distinguer deux catégories différentes d'agroglyphes ?

38)Quel est le sens de l'agroglyphe double de Chilbolton (2001) ?

39)Quel est le sens du visage « extraterrestre » de 2002 ?

40)Quelles conclusions peut-on tirer de cette étude des agroglyphes ?

Exemple de réponse : réponse à la question 24 (extrait)

Comme nous l'avons vu précédemment (question 16), plusieurs témoignages anciens - entre 1946 et 1991 - de personnes qui ont été témoins directs de la formation d'un agroglyphe, ont fait état que, alors que le ciel était dégagé et parfaitement calme, des tourbillons de vent sont apparus dans une ou plusieurs colonnes d'air, très localisés dans le temps et dans l'espace, à la base desquels les plantes étaient aplaties contre le sol dans un mouvement circulaire ; ou bien qu'un vent étrange précédait l'impression d'un cercle dans le champ en quelques secondes ; ou encore qu'une forte surpression atmosphérique était à l'origine de l'aplatissement des plantes.

Ces mouvements de l'air ne sont pas ordinaires au sens habituel du terme et ne peuvent pas s'expliquer scientifiquement. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ces observations n'ont jamais été comprises et n'ont pas été prises en compte dans les interprétations proposées pour expliquer la création des glyphes. Mais si l'on accepte la véracité des faits (les témoignages proviennent de plusieurs personnes indépendantes, dans des lieux différents et à des dates différentes), le souci d'objectivité nous oblige à reconnaître que ces tourbillons insolites, et le tracé parfait de cercles qui en a résulté dans la plantation, sont des preuves qu'une intelligence invisible s'est manifestée ainsi devant les observateurs en couchant des plantes au sol de façon ordonnée par un processus qui n'obéit pas aux lois des sciences physiques. On a là comme une démonstration que ce sont des êtres invisibles qui maîtrisent parfaitement l'élément air, qui sont intervenus dans ces témoignages.

Quels sont ces êtres ? La seule réponse possible est apportée par les connaissances traditionnelles (qui rejoignent les connaissances de la science spirituelle) : ce sont des êtres élémentaires associés à l'élément air, ceux qui ont la maîtrise des mouvements aériens, du vent, des nuages. Nous avons là comme une véritable signature des auteurs des glyphes. Ces témoignages très précieux nous indiquent explicitement que des êtres de l'air, ceux que la tradition appelle des elfes ou des sylphes, sont responsables de la réalisation de ces glyphes.

Ces témoignages sont connus depuis longtemps et n'avaient jamais été exploités car ils ne sont pas compatibles avec les connaissances de la science moderne. Celle-ci ne connaît en effet du monde vivant que les êtres du règne végétal (les plantes), du règne animal et du règne humain, qui tous possèdent un corps physique dense et peut être perçu par nos sens. Mais elle ne connaît pas les êtres du monde invisible, qui eux possèdent des corps subtils. Ceux-ci ne sont pas perçus par nos sens, mais ils n'en sont pas moins réels puisque, on le voit ici, ils peuvent se manifester dans le monde matériel et visible. On retrouve là les limitations des sciences modernes, qui ne sont pas adaptées pour étudier ce type de phénomène.

Acheter le livre

Vous pouvez commander le livre directement auprès d'Écoute la Terre
(vous apportez ainsi votre soutien à l'association, et nous vous en remercions) :

Vous pouvez également commander le livre dans les grandes librairies
(cliquez sur le logo de la boutique pour accéder directement à la page du livre) :

© 2010-2017 - Écoute la Terre