Page d'accueil ÉCOUTE la TERRE

OVNIs
Objets Volants Non Identifiés

D'autres sources de connaissances

Il est aujourd'hui bien admis, au vu des comportements des OVNIs et de leurs interactions avec les observateurs, que ces objets sont animés par des intelligences inconnues. Des entités intelligentes nous révèlent ainsi leur présence, mais elles nous sont invisibles et appartiennent donc à d'autres dimensions. L'hypothèse dominante est l'hypothèse extraterrestre, mais elle n'est pas compatible avec certaines observations et de plus en plus de spécialistes émettent des réserves à son égard.

Trois sources de connaissances différentes, délaissées par les sciences, peuvent être distinguées :

  • d'une part divers écrits, dont certains sont anciens alors que d'autres sont contemporains ;
  • d'autre part des textes religieux islamiques ;
  • enfin les connaissances de ce qu'on appelle la science spirituelle.

Ces trois sources convergent pour nous rappeler l'existence d'êtres liés à la Terre, que les Anciens connaissaient bien, mais qui ont été oubliés par les hommes d'aujourd'hui car l'évolution humaine a fait qu'ils n'ont plus la capacité de les voir (sauf quelques uns, doués de clairvoyance, et parfois les jeunes enfants). Ces êtres, qui peuvent se montrer sous une apparence anthropomorphe, sont appelés esprits de la nature ou êtres élémentaux. En fait une grande variété de noms leur a été donnée autrefois, selon la famille à laquelle ils appartiennent et selon les régions du monde (fées, lutins, gnomes, elfes, sylphes, etc).

Ces êtres sont souvent qualifiés de surnaturels, justement parce que leur existence n'est pas « naturelle » pour les hommes puisqu'ils sont invisibles à la très grande majorité d'entre eux. Certains chercheurs admettent leur existence dans le passé mais pensent qu'ils ont disparu au fil du temps. Ils oublient ainsi que, si ces êtres nous sont effectivement devenus invisibles, deux hypothèses doivent être envisagées : soit ils ont effectivement disparu de la Terre, soit c'est nous les hommes qui ne sommes plus capables de les voir.

© 2010-2017 - Écoute la Terre