Page d'accueil ÉCOUTE la TERRE

Présentation

En cette époque critique que traverse l'humanité, les hommes sont de plus en plus souvent interpellés par des signes dans le ciel (OVNIs), des messages dans les champs (crop circles) ou d'autres manifestations, envoyés par des intelligences non-humaines.

Les connaissances scientifiques modernes ne permettent pas d'expliquer ces manifestations et de répondre à ces questions. Et la plupart des hommes, prisonniers de leur vision matérialiste du monde, refusent de reconnaître la réalité de ces phénomènes, ou bien les attribuent à d'hypothétiques êtres extraterrestres, sans en comprendre le sens, alors que cette hypothèse est souvent incompatible avec les observations.

Une démarche simple mais inédite

Daniel Harran, Docteur ès Sciences et Maître de conférences en physique à l'université, propose une représentation de ces phénomènes très différente de la vision classique. Basée sur une démarche scientifique, elle s'en distingue en intégrant des savoirs anciens ainsi que des connaissances religieuses et spirituelles.

Ces connaissances, délaissées par la science et oubliées par les hommes, se recoupent parfaitement pour nous enseigner que ce sont des êtres terrestres, mais présents dans une autre dimension, qui se manifestent à nous les hommes sous diverses formes. On les appelle des esprits de la nature ou des êtres élémentaires ou encore des êtres élémentaux. Contrairement aux croyances modernes, ces êtres sont réels même s'ils sont invisibles à la plupart d'entre nous, et leurs capacités d'action sur la matière, surprenantes parce que méconnues, peuvent rendre compte des diverses manifestations que sont les OVNIs, les crop circles et bien d'autres phénomènes inexpliqués.

À propos de l'auteur

Photo de Daniel Harran
Daniel Harran

Parmi les disciplines scientifiques, la physique est celle qui cherche à décrire les lois de l'univers. C'est sans doute une attirance pour ces lois qui m'a conduit vers des études de physique. Après un doctorat en thermodynamique, j'ai choisi la carrière d'enseignant-chercheur en physique (à l'université de Pau), les thèmes de recherche que j'ai abordés se rapportant à l'étude des polymères par des méthodes rhéologiques (relations entre les déformations appliquées et les contraintes subies). Ma fonction de Maître de Conférences m'a permis de répondre à mon désir de transmettre les connaissances de la physique.

J'ai ressenti peu à peu les limites de cette science trop matérialiste pour décrire réellement notre univers, et je me suis alors intéressé à titre personnel à quelques phénomènes inexpliqués par la science, à commencer par le mystère des agroglyphes, qui est devenu une de mes passions.

Il était facile de comprendre qu'une partie des formations créées dans les champs de culture était l'œuvre de l'homme. Mais si les nombreuses analyses scientifiques menées depuis plus de vingt ans ont conduit à des conclusions très significatives, elles n'ont pas permis cependant d'élucider la nature du phénomène. J'ai donc décidé d'aller observer moi-même le phénomène en me rendant en Angleterre dans le comté du Wiltshire. J'ai pu aussi visiter plusieurs formations apparues en France.

Les recherches antérieures étant infructueuses, je me suis efforcé d'aborder cette étude par une démarche différente qui se voulait rationnelle, en m'appuyant sur des connaissances anciennes, ignorées par la science. J'ai été ainsi conduit à découvrir l'existence d'un monde surprenant, le monde des êtres élémentaux qui vit près de nous dans un plan parallèle et constitue une partie du monde spirituel.

Puis c'est à partir de la connaissance des ces êtres invisibles que j'ai été amené à élargir mon domaine d'étude à d'autres phénomènes considérés comme mystérieux, tels que les OVNIs, car il m'était apparu que ces êtres avaient effectivement la capacité de se manifester de multiples manières dans le monde matériel des hommes.

© 2010-2017 - Écoute la Terre