Page d'accueil ÉCOUTE la TERRE

Témoignages individuels

Témoignage #4

Votre ouvrage « Crop circles – créations du monde invisible – les clés du mystère », que j'ai lu il y a deux ans, est l'ouvrage le plus complet et agréable qu'il m'a été donné de lire sur ce sujet. C'est le genre de livre que j'attendais depuis longtemps, et j'espère qu'il connaîtra un succès à la hauteur des informations qu'il apporte.

J'étais au courant que vous projetiez de vous intéresser ensuite au phénomène OVNI, et je me permets de vous faire parvenir ce courriel pour vous féliciter sur la qualité de cet ouvrage (« OVNIs, crop circles & MIDim »). J'ai été à la fois surpris des réponses que vous avez apportées aux questions que je me posais moi-même concernant les OVNIS, mais en même temps tellement satisfait de voir qu'enfin quelqu'un présente une étude réfléchie et sensée du phénomène, en s'appuyant sur des sources réelles mais oubliées du commun des mortels.

Bravo pour avoir persisté à résoudre (selon moi) ce phénomène en proposant, comme à votre habitude, une démarche sensée, des exemples et des faits concrets ainsi qu'une analyse démonstrative et logique. Bravo pour votre attitude d'ouverture et d'indépendance d'esprit, qui vous a permis d'arriver à ces conclusions, c'est ce qui fait vraiment votre force.

Fred Trombert — Juin 2016

Témoignage #3

Avant de rencontrer Daniel Harran, j'avais vaguement entendu parler de l'existence des crop circles mais je ne m'étais jamais vraiment interrogée sur ce sujet. J'ai donc assisté à sa conférence que j'ai trouvée tout aussi passionnante que surprenante. Je suis d'une nature plutôt pragmatique et l'éducation que j'ai reçue m'a appris à rechercher une explication rationnelle à toute chose. Aussi, c'est avant tout l'aspect scientifique de la démarche de Daniel qui m'a intéressée. Il a su mettre ses connaissances à la portée de tous et son exposé nous est présenté non pas comme une vérité absolue mais comme une hypothèse résultant de plusieurs années de travail. Et c'est avec simplicité et modestie qu'il a répondu à toutes les questions qui lui ont été posées dans la salle. Ce fût une soirée vivante, conviviale, menée dans un esprit d'échange et d'ouverture.

Pour ma part, j'ai ressenti la nécessité d'approfondir ce sujet et j'ai donc participé à la journée de séminaire qui a suivi la conférence. Je me suis laissée porter par un véritable voyage à travers le temps à travers les explications de Daniel. J'ai toujours pensé que lorsque la science rejoint la philosophie... elle contribue alors vraiment à l'évolution du monde. C'est ce que Daniel Harran a su faire et qui donne une dimension exceptionnelle à son travail.

Nous sommes tous à la recherche de nos origines. Nous avons besoin de comprendre qui nous sommes et quelle est notre place au regard de l'univers pour donner du sens à ce que nous faisons et pour guider notre vie. Au delà de sa démarche scientifique, Daniel Harran nous propose une explication qui interpelle et rassure à la fois.

Cathy Barailhé - Coach énergéticienne

Témoignage #2

En octobre 2012, j'ai décidé d'assister à la conférence sur les crop circles proposée par Daniel Harran car ces dessins faits dans des champs de blé ou autres céréales dans le monde entier sont pour moi des œuvres d'art tellement magnifiques que, si elles avaient été faites par des hommes, elles seraient depuis longtemps vantées, copiées et mises en vente... et les artistes seraient connus, reconnus... et côtés... !

La conférence était vivante, animée par de nombreuses photos, et a duré trois heures tant les questions ont été nombreuses. Nous avons eu la chance également de voir une vidéo assez incroyable.

L'interprétation de l'origine de ces agroglyphes proposée par Daniel Harran m'a paru osée dans un premier temps, mais elle m'a finalement convaincue et je l'ai trouvée courageuse. Ce que j'ai aimé d'abord dans sa démarche, outre le fait qu'il soit scientifique de métier, c'est sa grande ouverture d'esprit associée à une étude rigoureuse du phénomène. Cette ouverture d'esprit est nécessaire car, comme il le rappelle lui-même, la science n'ayant pu à ce jour proposer aucune interprétation satisfaisante de ce phénomène, cela signifie bien que sa compréhension fait appel à des connaissances qui sont justement ignorées par la science moderne, et qu'il faut donc trouver ailleurs.

Les nombreuses explications, basées sur un grand nombre d'observations sur le terrain, m'ont amenée à prendre conscience que la réalité des agroglyphes signifie qu'il existe vraiment sur terre un monde invisible qui s'adresse aux hommes.

Daniel Harran nous a rappelé alors que les Anciens possédaient justement des connaissances sur le monde invisible que nous avons oubliées, en particulier sur les esprits de la nature qui se manifestaient parfois à eux, alors qu'ils sont considérés aujourd'hui comme des êtres imaginaires et ne sont plus pris au sérieux. J'ai été séduite par le lien qu'il a proposé de faire, soutenu par une argumentation forte et claire, entre ces êtres de la nature qui vivent dans une autre dimension que nous, et les agroglyphes.

Ce que j'ai apprécié aussi dans cette démarche inédite de Daniel Harran est que, en faisant connaître cette interprétation nouvelle, il nous invite d'abord à reconnaître l'existence de tous ces êtres invisibles qui sont présents dans la nature, et il nous amène aussi à mesurer notre responsabilité dans les traitements et les pollutions que nous tous infligeons à cette terre que nous habitons.

Marie-Hélène Claverie

Témoignage #1

Grâce à la conférence et au séminaire sur les agroglyphes de Daniel Harran, auxquels j'ai assisté en décembre 2011, mes intuitions sur l'existence d'un monde subtil m'ont enfin conduites vers des réponses concrètes, et je trouve cela déjà formidable.

D'autre part, je n'ai senti à aucun moment dans les exposés de Daniel une volonté d'imposer ses idées. Bravo pour cela ! Il y a une avancée finement menée avec des démonstrations successives et toute une logique appuyée sur des connaissances, des rapports faits avec la psychologie essentielle, tout cela donnant une teneur extraordinaire au sujet.

J'ai vécu la conférence et le stage comme un film qui m'a tenue en haleine et qui de surcroit est animé d'un souffle supérieur. Depuis que je me suis enrichie de tout ce substrat (si je puis dire), un nouveau regard s'est animé en moi. J'avais un profond attachement pour les deux valeurs que sont le respect et la tolérance, et j'ai l'impression qu'elles ont été renforcées. J'avais aussi une profonde sensibilité pour le monde spirituel, celui-ci prend désormais une ampleur plus grande.

C'est par un sentiment de gratitude que j'ai envie de conclure, pour le travail réalisé par Daniel Harran, pour son acte de communication (sur un sujet tellement délicat) et pour la nouvelle richesse qui m'a été donnée de découvrir et de faire fructifier en moi.

Joëlle

© 2010-2017 - Écoute la Terre