Page d'accueil ÉCOUTE la TERRE

Rencontres avec l'humanité intraterrestre
Des ovnis issus de la « Terre intérieure »
(par Daniel Harran)

Rencontres avec<br />l’humanité intraterrestre<br /><span>Des ovnis issus de la « Terre intérieure »</span>

Rencontres avec
l’humanité intraterrestre
Des ovnis issus de la « Terre intérieure »

(par Daniel Harran)

295 pages

Parution en Juin 2022

Prix : 22 €

Disponibilité : en stock

Résumé

Une analyse approfondie de l'expédition polaire de l'amiral R. Byrd du 19 février 1947 a permis de lever tous les doutes sur l'authenticité de cet évènement exceptionnel et méconnu. Il a réellement pénétré dans un monde parallèle, un monde éthérique de la Terre, dans lequel il a rencontré des hommes physiquement semblables à nous mais d'un niveau spirituel beaucoup plus élevé, qui appartiennent à notre humanité. Le mythe de Shamballa est donc bien une réalité et les répercussions philosophiques et spirituelles sont immenses.

Sa rencontre avec un Maître a révélé que les ovnis très souvent observés au-dessus des installations nucléaires sont en réalité des vaisseaux envoyés par ce monde intérieur, très préoccupé par notre utilisation de l'énergie nucléaire, et qui est donc très présent parmi nous. Cette révélation éclaire d'un jour nouveau le mystère du phénomène ovni.

L'amiral Byrd a reçu pour mission de témoigner de cette rencontre dans « le monde intérieur » après son retour mais des forces adverses l'ont empêché de s'exprimer et ont fait en sorte que son récit, diffusé subrepticement après sa mort, reste méconnu.

L'histoire secrète de l'humanité est ainsi marquée par des interventions régulières de deux types d'entités qui s'opposent en permanence, dénommées les Reptiliens (foncièrement malveillants) et les Nordiques. Par ignorance de leur origine réelle, elles sont considérées comme extraterrestres. L'analyse de plusieurs cas d'interventions de ces Nordiques a révélé qu'ils ont les mêmes préoccupations que les Intraterrestres et qu'ils nous protègent, d'où la conclusion logique : ces Nordiques sont en fait des Intraterrestres.

La réalité de la cité de Shamballa et l'existence d'autres communautés intraterrestres sont également confirmées par la découverte exceptionnelle du complexe souterrain sous les monts Bucegi (Roumanie) en 2003, dont un des tunnels mène directement vers l'intérieur de la Terre.

Sommaire

Introduction

1 – Du mystère des ovnis à la Terre creuse !

2 – La question laissée sans réponse

3 – Une découverte archéologique de portée exceptionnelle

4 – Terre creuse ou Terre pleine ?

Chapitre I – « Terre pleine » ou « Terre creuse » ?

I-1 – La Terre vue de l’espace

I-1 a – Une photographie de la Terre, qui jette le trouble

I-1 b – Une 2e photographie troublante de la Terre

I-1 c – Une 3e photographie troublante de la Terre

I-2 – La conquête des pôles

I-3 – Des observations étonnantes près des pôles, qui peuvent s’expliquer

I-3 a – A propos des rencontres d’animaux

I-3 b – A propos des icebergs

I-3 c – Quand la mer fournit de l’eau potable

I-4 – Les diverses contributions à l’idée de Terre creuse

I-4 a – L’hypothèse d’ouvertures aux pôles

I-4 b – L’hypothèse de cavernes habitées

Chapitre II – Les fameuses expéditions polaires de l’amiral Byrd

II-1 – Une vie de pionnier, vouée à l’exploration des pôles

II-1 a – 1926 : Tentative de survol du pôle Nord

II-1 b – 1927 : Traversée de l’Atlantique sans escale

II-1 c – 1929 : Survol du pôle Sud et le mystère qui s’ensuivit

II-1 d – 1933-1935 : Une déclaration énigmatique

II-1 e – 1939, 1947, 1955 : Trois autres expéditions polaires

II-2 – Le vol polaire extraordinaire du 19 février 1947

II-2 a – Une confusion de lieu, sans conséquence

II-2 b – Le récit

II-2 c – Historique connu du document de l’amiral Byrd

II-3 – Le passage dans un monde parallèle est-il crédible ?

II-3 a – Les indices du passage dans un monde parallèle

II-3 b – Exemple de passage dans un monde parallèle, le phénomène d’enlèvement

II-3 c – Deuxième exemple, une rencontre avec un extraterrestre

II-3 d – Troisième exemple, manifestations d’êtres élémentaires

II-3 e – Les différents mondes traversés par l’être humain après la mort

II-3 f – Des « preuves » photographiques de mondes parallèles

II-4 – Analyse des faits exposés dans le récit

II-4 a – Des avions d’un type étrange

II-4 b – Des hommes grands et blonds

II-4 c – Shamballa, un pays merveilleux

II-4 d – Pourquoi l’amiral Byrd a-t-il été invité dans le monde intérieur

II-4 e – Une expression allemande dans le langage parlé en anglais

II-4 f – Une furie noire

II-4 g – Retour en dix minutes dans le monde de la surface

II-4 h – L’obligation de secret

II-5 – Trois niveaux d’implication des ovnis intraterrestres

II-5 a – Premier niveau d’implication des ovnis : la surveillance

II-5 b – Deuxième niveau d’implication des ovnis : des actions limitées

II-5 c – Troisième niveau d’implication des ovnis : protéger l’humanité

II-5 d – Un cas unique d’implication des ovnis

II-6 – « L’énergie nucléaire n’est pas faite pour l’homme »

II-7 – Conclusions

II-7 a – Les preuves de l’authenticité du récit

II-7 b – Des répercussions considérables

II-7 c – Les régions polaires : portails dimensionnels vers le monde intérieur

Chapitre III – L’épopée du pêcheur norvégien Jansen

III-1 – Résumé du récit

III-2 – Analyse – le récit est-il authentique ?

III-3 – Analyse – que nous apporte ce récit ?

III-4 – Conclusion

Chapitre IV – Qui sont les « Nordiques » ?

IV-1 – Un lien fort entre le « monde intérieur » et le « monde de la surface »

IV-1 a – Une présence discrète mais efficace

IV-1 b – Une description des Intraterrestres

IV-2 – Un évènement historique, la première rencontre avec des Reptiliens

IV-3 – Une rencontre exceptionnelle avec des Nordiques

IV-3 a – Des extraterrestres d’apparence humaine

IV-3 b – Ces Nordiques sont-ils des Intraterrestres ?

IV-4 – « Choisi par des extraterrestres Nordiques ! »

IV-4 a – Premier élément significatif dans la vie de William Tompkins

IV-4 b – Deuxième élément significatif dans la vie de William Tompkins

IV-5 – Des aides déterminantes, par des extraterrestres Nordiques

IV-5 a – Des compétences dans tous les domaines

IV-5 b – Une fille sortie de nulle part

IV-5 c – La difficulté à admettre que sa secrétaire est une Nordique

IV-5 d – Dévoilée par son excès de zèle !

IV-5 e – Intervention déterminante d’une Nordique dans le projet Apollo !

IV-5 f – Analyse de cette intervention décisive

IV-5 g – Une exception au principe de libre-arbitre des hommes

IV-6 – Retour à la question : qui sont les Nordiques ?

IV-6 a – Les Nordiques sont bien des Intraterrestres

IV-6 b – Changement de mission

IV-6 c – Les Nordiques connaissent le secret de l’éternelle jeunesse !

IV-6 d – Qui était vraiment Maria Orsic ?

IV-6 e – Maria Orsic était une Intraterrestre !

IV-6 f – Nouvel argument pour identifier les Nordiques aux Intraterrestres

IV-6 g – Une confirmation inattendue

Chapitre V – Des cités intraterrestres habitées !

V-1 – Rappels

V-1 a – Le contexte de ces découvertes

V-1 b – Complicité entre « l’élite mondiale » et les Reptiliens

V-2 – Découverte des deux premières cités intraterrestres

V-2 a – La ville de Tomassis, de densité matérielle plus subtile

V-2 b – Un aperçu de la ville d’Apellos

V-2 c – Structure alvéolée de la Terre

V-2 d – Analyse des informations recueillies

V-3 – Aux portes de Shamballa

V-3 a – Le récit du voyage

V-3 b – Analyse du récit

V-3 c – Deuxième expédition aux portes de Shamballa

Conclusions

1 – Le monde intérieur se révèle à nous

2 – Les Nordiques sont des Intraterrestres !

3 – D’autres humains proches de nous, sous la surface terrestre

Introduction (extraits)

1 – Du mystère des ovnis à la Terre creuse !


Nous savons que l’existence des phénomènes de type ovni remonte très loin dans le temps. Depuis la plus haute antiquité, les hommes ont été confrontés à ce type de manifestations mystérieuses. Pourtant, leur réalité n’est pas encore reconnue par une grande partie de la population, leur nature nous est toujours aussi énigmatique et nous sommes toujours ignorants de leur véritable origine.

Mais « le temps s’accélère », selon une expression couramment utilisée depuis quelques décennies, le niveau de conscience de l’humanité s’est élevé et a passé un cap depuis le 20e siècle, selon plusieurs penseurs spirituels. Depuis 2020 en particulier, de très profondes transformations ont affecté la société humaine et il semblerait que nous soyons parvenus à une époque où des avancées décisives vont pouvoir nous permettre de percer enfin une partie du mystère des ovnis. [...]

L’étude effectuée dans le livre « Ovnis, enlèvements et extraterrestres » a proposé de distinguer pour le moins deux catégories de rencontres exogènes, qui ont des caractéristiques très différentes l’une de l’autre. La première catégorie se rapporte à des êtres discrets et neutres. Ceux-ci se comportent comme de simples observateurs, en s’abstenant d’interférer dans les affaires des hommes. On peut les appeler des « visiteurs extraterrestres ». La deuxième catégorie est, par contre, foncièrement malveillante envers les hommes. Nous y reviendrons plus loin.

Dans le présent ouvrage, une nouvelle catégorie, une origine encore différente de ces rencontres mystérieuses sera proposée et étudiée. Elle est toujours bienveillante envers les êtres humains, et liée au thème de la Terre creuse. Le sujet de la Terre creuse – on utilise parfois l’expression « le mythe de la Terre creuse » – est associé à l’idée que l’intérieur de la Terre serait habité par des peuples intraterrestres, des êtres ayant atteint un niveau de développement beaucoup plus élevé que celui de notre civilisation. Ce sujet est encore très controversé tellement il s’oppose à la vision scientifique et matérialiste du monde, qui domine partout de nos jours. Il est d’ailleurs ignoré par la plupart des gens.

Cependant, une nouvelle analyse du récit – mythique lui aussi – de l’amiral Richard Byrd vers le pôle en 1947 (ce récit est bien connu des passionnés du sujet de la Terre creuse), va ouvrir une nouvelle fenêtre du possible. Cette analyse, qui fera l’objet du chapitre II, repose en partie sur des connaissances traditionnelles et spirituelles peu connues. Elle montrera que, dans certaines circonstances exceptionnelles, une communication peut exister – et a déjà existé – entre ce monde intérieur de la Terre et le monde matériel des hommes. Cette découverte pourrait avoir des répercussions considérables aux niveaux philosophique et spirituel. Les retombées de cette étude permettront alors d’aborder de façon nouvelle et de faire progresser autant le problème de l’origine de certains ovnis, que le sujet de la Terre creuse, en ouvrant un nouveau champ de recherche sur ces thèmes difficiles mais très prometteurs.

La difficulté très souvent rencontrée dans l’analyse de ce témoignage, comme dans tous les témoignages se rapportant à la « Terre creuse », dérive du fait que le monde et l’univers sont en général appréhendés à partir d’une vision matérialiste, qui domine à notre époque. Or nous verrons que le récit de l’amiral Byrd ne peut se comprendre que si l’on accepte l’existence d’un monde parallèle dans lequel il serait entré temporairement. Aujourd’hui, cette notion n’est pas admise par la science, sinon comme une hypothèse théorique. Nous serons amenés alors à rapporter un certain nombre d’exemples de phénomènes qui ne peuvent se comprendre qu’en acceptant l’existence de mondes parallèles ou, pour utiliser un autre vocabulaire, l’existence de dimensions différentes. Cette notion de mondes parallèles (ou de dimensions différentes) prendra une grande place dans cet ouvrage.

2 – La question laissée sans réponse


Le présent ouvrage fait suite au livre intitulé « La plus grande tromperie de l’histoire humaine ? » (2020) qui est lui-même une suite du livre « Ovnis, enlèvements et extraterrestres » (2019). [...] Nous avons vu que la technologie antigravitationnelle a été transmise secrètement à certains groupes d’hommes, dans un premier temps à des Allemands, par des « extraterrestres » et ceci dès la première moitié du 20ème siècle. En réalité, il s’est avéré que, dès le début, ce sont deux programmes spatiaux secrets qui ont été développés en parallèle, un programme civil et un programme militaire, celui-ci étant destiné au début à soutenir les efforts de guerre pendant la 2ème guerre mondiale. La rivalité permanente entre ces deux programmes met en évidence le fait qu’ils étaient portés par deux groupes « extraterrestres » concurrents. La construction de vaisseaux spatiaux a été poursuivie aux Etats-Unis après la fin des hostilités.

Nous avons vu que l’un de ces groupes « extraterrestres » était composé en réalité par des Reptiliens, ceux qui abusent des êtres humains à travers la pratique des enlèvements dans des vaisseaux et déroulent secrètement leur projet de s’installer sur Terre et d’asservir les humains. [...]

L’autre programme spatial, le programme civil, a bénéficié de l’aide d’un autre groupe « extraterrestre ». Ce sont des êtres à l’apparence humaine, traditionnellement dénommés « les Nordiques ». Leur présence et leur implication ont été particulièrement remarquées dans les années 1960-1970 dans le programme d’exploration lunaire mené par les Américains, au cours duquel leur comportement était, en toutes circonstances, opposé à celui des Reptiliens. [...]

Les Nordiques, d’apparence humaine et infiltrés dans les équipes de recherche, soutenaient et aidaient les ingénieurs dans leur projet de voyager dans l’espace et d’explorer la Lune. Leur implication a été déterminante pour que les Américains puissent marcher sur la Lune dès le 21 juillet 1969. Nous verrons dans le chapitre IV quelques exemples de la façon dont cette aide s’est concrétisée.

Objectivement, les Nordiques ont donc aidé secrètement les hommes. [...] Pourtant, jamais ils n’ont révélé leur identité. C’est leur niveau de connaissance très supérieur et leur comportement parfois incompréhensible qui trahissaient leur nature supérieure non-humaine (au sens habituel).

Est-il besoin de rappeler que tout ceci n’est pas de la science-fiction mais bien la réalité de ce qui s’est passé ? Mais il est vrai que c’est une réalité maintenue secrète par toutes les administrations concernées, et donc très peu connue. Plusieurs scientifiques qui ont participé à ce programme à des niveaux de responsabilité élevés en ont témoigné.

La question est donc posée, sans réponse jusqu’à présent : quelle est la nature, l’origine, l’identité véritable de ces Nordiques ? Compte tenu de leur soutien constant – bien que toujours discret – se pourrait-il qu’ils ne soient pas, eux non plus, de vrais extraterrestres ? Se pourrait-il que le mystère de leur identité soit lié au mystère de la Terre creuse ? Se pourrait-il que ces Nordiques soient liés à ces civilisations avancées qui, selon de nombreuses traditions, peuplent l’intérieur de notre planète ? Car, de ce fait, leur devenir serait alors lié à notre évolution, nous qui vivons à la surface de la même planète. Il semble que cette question n’ait jamais été abordée. C’est l’objet du présent ouvrage de l’étudier, précisément dans le chapitre IV.

3 – Une découverte archéologique de portée exceptionnelle


Une découverte inattendue et extraordinaire a été faite en 2002 et 2003 en Roumanie, qui a des répercussions immenses sur nos connaissances du passé de l’humanité. Elle est encore trop peu connue et il est difficile de prendre la mesure de son importance, tellement elle s’oppose aux idées scientifiques dominantes et semble relever plutôt – elle-aussi – de la science-fiction. Elle apporte pourtant des éléments de réponses concrets à la question de la Terre creuse et habitée à l’intérieur.


En 2002, une mystérieuse et très vaste cavité a été repérée depuis un satellite de reconnaissance américain, sous les monts Bucegi en Transylvanie (Roumanie). Sa première particularité était qu’elle n’était pas reliée à l’extérieur, c’est pourquoi son existence était ignorée auparavant. Après que les Américains aient contacté les services secrets roumains en mai 2002 et qu’un accord ait été conclu, le percement d’un tunnel a été réalisé en 2003, ce qui a permis d’accéder à cette cavité. Une immense salle souterraine a alors été découverte, qui contenait des objets témoignant d’une avance technologique formidable. De ce fait, ces objets ne pouvaient pas être le fruit de notre civilisation mais avaient été laissés là par une civilisation inconnue. Quelle est cette civilisation ? Elle est en général considérée comme extraterrestre. Mais est-ce bien sûr ?

Cette révélation a été rapportée dans le livre « Découverte au Bucegi – base extraterrestre et histoire de l’humanité » écrite par le roumain Radu Cinamar.


Encore plus étrange : de cette salle partent trois immenses tunnels manifestement artificiels, communiquant avec d’autres régions du monde. L’exploration d’un premier tunnel a mené jusque sous la pyramide de Chéops en Egypte. Elle a fait l’objet d’un second livre de Radu Cinamar « Le mystère égyptien, découverte au Bucegi ». Les expéditions dans un autre tunnel, qui ont mené vers l’intérieur de la Terre, ont été relatées dans un troisième livre du même auteur, « A l’intérieur de la Terre, le second tunnel du Bucegi ».

Ce qui est également extraordinaire dans ces récits, et qui nous ramène au sujet de la Terre creuse, est que l’auteur raconte comment il a pu visiter lui-même plusieurs cités intraterrestres, et même rencontrer quelques-uns de leurs habitants. D’autres expéditions similaires ont été conduites à partir d’autres portes d’accès vers l’intérieur de la Terre, situées sur le continent américain. Elles ont permis aussi de découvrir l’existence d’autres cités intraterrestres et de rencontrer quelques-uns de leurs habitants.

Notre ignorance actuelle sur ce sujet s’explique – en partie – par le fait que les accès à ces cités intraterrestres sont tous gardés et interdits aux simples curieux. Les voyages à l’intérieur de la Terre à partir de la cavité roumaine par exemple, ont été rendus possibles après que le chef d’un service secret roumain (dénommé Cezar dans les livres de Radu Cinamar), mettant à profit ses facultés paranormales, ait pu lever les barrières énergétiques mises en place à l’entrée de ces tunnels pour empêcher toute incursion illégitime. C’est grâce à lui que ces explorations ont pu être faites, et que celles-ci ont permis les révélations publiques rapportées dans les livres cités.

Si l’on prend vraiment la mesure de l’importance exceptionnelle de ces découvertes – elles ont été faites ces dernières années seulement – on se rend compte qu’elles ouvrent réellement une ère nouvelle pour une meilleure connaissance de la Terre intérieure. Elles complètent et renforcent les conclusions de l’analyse du récit de l’amiral Byrd. Elles permettront de prendre mieux conscience de notre place, en tant qu’êtres humains, parmi ces autres peuples qui vivent à l’intérieur de la Terre dont une partie au moins, nous le verrons, fait partie de notre humanité. Ces connaissances seront analysées dans le chapitre V, à la lumière des conclusions tirées dans les chapitres précédents.

Acheter le livre

Vous pouvez commander le livre directement auprès d'Écoute la Terre
(vous apportez ainsi votre soutien à l'association, et nous vous en remercions) :

Vous pouvez également commander le livre dans les grandes librairies
(cliquez sur le logo de la boutique pour accéder directement à la page du livre) :

© 2010-2022 - Écoute la Terre